Des nouveaux membres rejoignent l’équipe du Projet Boites à outils de JPI du CMN

demo-video-4

Marialejandra Moreno Mantilla, Fabiana Nunez del Prado Nieto, Jose Ordoñez et Ana Pashalishvili vont travailler sur les violences sexuelles liées au conflit

Le CMN est heureux d’accueillir une nouvelle cohorte d’assistants de recherche et une chef de projet qui soutiendront le travail du CMN concernant la poursuite des violences sexuelles liées au conflit en République centrafricaine, en Colombie et en République démocratique du Congo.

Marialejandra Moreno Mantilla : assistante de recherche sur les violences sexuelles et basées sur le genre (Colombie)

Dans le cadre de la Boîte à outils Cartographie, sélection et ordre d’importance des affaires pour la Colombie, Marialejandra apportera un soutien aux travaux de recherche et à la mise en œuvre des projets du CMN relatifs à la poursuite des affaires de violences sexuelles et basées sur le genre en Colombie. Elle sera également en charge de mettre à jour la section sur la Colombie de la Base de données des Outils juridiques de la CPI et contribuera à l’organisation d’événements lors de l’Assemblée des États parties de la CPI de 2016. Marialejandra aporte également un soutien pour la rédaction des publications, et notamment des lignes directrices sur les crimes contre l’humanité, la responsabilité du supérieur hiérarchique et les violences sexuelles et basées sur le genre.

Marialejandra est une avocate colombienne qualifiée. Elle a travaillé pour la Commission colombienne de Juristes (Bogotá) et a fait des stages au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie et à la Cour pénale internationale.

Fabiana Nunez del Prado Nieto : assistante de recherche sur les violences sexuelles et basées sur le genre (Colombie)

Dans le cadre de la Boîte à outils Cartographie, sélection et ordre d’importance des affaires pour la Colombie, Fabiana apportera un soutien dans la recherche de documents juridiques, de politiques et de rapports, ainsi que pour la rédaction, la révision et la mise en forme de rapports, de documents d’information et de communication.

Fabiana est une avocate qualifiée péruvienne, titulaire d’un LL.M en Droits Humains Internationaux de l’Université de Notre Dame (États-Unis). Elle travaille également comme assistante juridique à la Coalition pour la Cour pénale internationale et a précédemment travaillé pour les Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens, de la Cour pénale internationale et de l’Institut pour la démocratie et les droits de la personne (Pérou).

Jose Ordoñez : assistante de recherche sur les violences sexuelles et basées sur le genre (RDC)

Dans le cadre de la Boîte à outils Cartographie, sélection et ordre d’importance des affaires pour la  RDC, Jose apportera un soutien dans la recherche de documents juridiques, de politiques et de rapports, ainsi que pour la rédaction, la révision et la mise en forme de rapports, de documents d’information et de communication. Il est également en charge de mettre à jour la section sur la Colombie de la Base de données des Outils juridiques de la CPI et contribuera à l’organisation d’événements lors de l’Assemblée des États parties de la CPI de 2016.

Jose détient un LL.M. en Droit international public de l’Université de Leiden et a rédigé son mémoire sur la mise en œuvre de normes internationales pour la poursuite nationale des crimes internationaux en Amérique Latine. Il a complété un Juris Doctor à l’Université d’Ottawa et a été assermenté au Barreau de l’Ontario (Canada). Il a exercé la profession d’avocat au sein de l’Aide juridique à Toronto et a fait des stages auprès du Ministère des Affaires étrangères du Canada et du Tribunal pénal international pour le Rwanda.

Ana Pashalishvili : Chef de projet sur les violences sexuelles et basées sur le genre

Ana travaille en tant que Chef de projet et soutiendra la mise en œuvre quotidienne des activités du CMN, préparera les publications relatives aux projets et sera responsable de la production des rapports mensuels et trimestriels, des indicateurs et des statistiques concernant les projets. En outre, Ana sera en charge des aspects administratifs liées à la mise en œuvre des projets.

Ana est titulaire d’un Master en Droit international public de l’Université d’Oslo et a travaillé pour le Comité Helsinki norvégien en tant qu’analyste juridique. Auparavant, elle a travaillé comme analyste des affaires pour la Base de données sur les principaux crimes internationaux (CICD) et a fait un stage au sein de l’Institut international du droit et de la politique (ILPI) en Norvège.

Leave Yours +

Aucun commentaires

Les commentaires sont fermés.

  • Les commentaires sont fermés